Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Energie , aérothermie , géothermie

Se chauffer de l'air du temps !

Se chauffer de l'air du temps !

Source:http://www.autour-des-energies-renouvelables.fr/2016/04/repartition-frais-chauffage.html

Le gaz, le charbon, le pétrole, la biomasse, tant que le soleil, le vent et la terre, tous ces éléments représentent autant de sources d’énergie et notamment de chaleur.

La pompe à chaleur est une méthode intelligente pour transférer la chaleur à l’intérieur ou à l’extérieur de l’habitation, en prélevant les calories à l’environnement, pour chauffer l’eau sanitaire ou le logement.

La source de chaleur existe dans l’eau, la terre, l’air.


Au lieu de brûler les combustibles conventionnels, la pompe à chaleur utilise une méthode différente: elle capte la chaleur accessible et déjà disponible dans l’environnement.

On parle donc d’une méthode intelligente: la chaleur stockée dans l’environnement se trouve en état libre, étant gratuite, renouvelable, inépuisable et propre.

Une pompe à chaleur utilise le même principe que celui d’un réfrigérateur, mais à l’inverse. Dans le cas du frigo, l’agent de refroidissement soustrait la chaleur à l’aide du vaporisateur et, par l’intermédiaire d’un condensateur, la chaleur est transférée dans le milieu ambiant.

Par la pompe à chaleur, les calories sont captées de l’environnement (sol, eau, air) et conduites au système de chauffage. Pour fournir 100% de chaleur pour une habitation, la pompe à chaleur a besoin d’environ 30% d’énergie électrique. Après ce premier pas, elle peut fournir le reste de 70% par la chaleur récupérée de l’environnement.

Pour chauffer sa maison, on a deux possibilités:

Dans le premier cas, on choisit un système conventionnel. Ce système va consommer 100% d’énergie pour couvrir le nécessaire de chaleur.

Dans le deuxième cas, on choisit une pompe à chaleur. Ainsi, la consommation d’énergie traditionnelle sera de seulement 30%. Le reste d’énergie est prélevée gratuitement de l’environnement naturel.

Autrement dit, alors qu’un système conventionnel de chauffage utilise une unité d’énergie, la pompe à chaleur utilise seulement 0.3 de celle-ci, ce qui permet d’assurer le chauffage d’une manière financièrement accessible.

Le respect de l’environnement: une source d’énergie propre et renouvelable

Vu que la pompe à chaleur consomme moins d’énergie, la pollution résultée des combustibles conventionnels sera réduite. Les combustibles conventionnels sont la cause des émissions polluantes telles que le dioxyde de charbon, les oxydes de nitrogène et le dioxyde de souffre. L’oxyde de nitrogène et le dioxyde de souffre sont notamment nuisibles – ils contribuent à l’apparition des pluies acides et sont très nuisibles pour la santé de l’homme, affectant surtout la respiration.

Le chauffage de la maison par une pompe à chaleur peut réduire la pollution à oxydes de nitrogène jusqu’à 70%. En ce qui concerne le dioxyde de souffre, la contamination de l’environnement peut être réduite de jusqu’à 30%. Le dioxyde de charbon est un gaz encore plus important; on en parlera dans le cadre de la troisième question discutée.

La responsabilité à l’égard de l’environnement

Le dioxyde de charbon est l’un des gaz responsables de « l’effet de serre ». C’est une chose déjà bien connue que l’effet de serre en croissance change le climat de notre planète. Il faut donc prendre des mesures urgentes dans ce sens. La Conférence Internationale de Kyoto a déclenché le signal d’alarme et a établi des objectifs concernant la réduction des gaz dans les pays signataires du Protocole. La pompe à chaleur fait pleinement partie de la politique de combat de l’effet de serre. En France, où 1kWh d’énergie thermique produite à l’aide du combustible engendre l’équivalent de 370 g dioxyde de charbon, le même Kilowatt-heure obtenu à l’aide d’une pompe à chaleur, produit seulement 60g dioxyde de charbon, c’est-à-dire six fois moins!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article